Construire un coffre en aluminium

Mis à jour : 6 nov. 2018


Bien souvent on reste en admiration devant les remorques produites en Allemagne, au Pays Bas, en Suisse ou encore en Autriche. Elles offrent le confort d’un immense coffre autoporteur qui fait office de châssis et sur lequel sont rapporté essieu suspendu, timon et plaque d’immatriculation.

Nec plus ultra, le bateau est transporté posé sur des supports solidaires du couvercle du coffre, l’ouverture de ce dernier étant assistée par un grand vérin hydraulique. Ainsi, il est toujours possible d’ouvrir le coffre (même avec la plateforme dessus) pour y déposer le matériel, les effets ou objets qu’on ne manque pas d’oublier de charger.

Pour que l’ensemble reste léger, la construction est réalisée en aluminium. Le problème c’est que de telles remorques sont très coûteuses ce qui a pour effets de freiner bien des ardeurs.

Devant cette problématique, il peut être intéressant de construire un coffre en aluminium de taille respectable en faisant en sorte que presque toutes les fonctionnalités des belles remorques étrangères soient assurées.

Voici un exemple de réalisation d’un grand coffre dont l’ouverture du couvercle est assistée par des vérins qui ne permettent toutefois pas l’ouverture avec le bateau chargé.

Néanmoins, une trappe située à l’arrière du coffre permet de charger encore du matériel alors que le bateau est sanglé sur la remorque.

Le châssis porteur de cet exemple de réalisation est un Satellite (référence RC060S/RE), acheté d’occasion, mais on peut tout à fait choisir un autre châssis (PAM, Nautilus, Rocca ). Il est équipé d’une structure permettant de charger deux bateaux. Elle est réalisée en tubes d’acier soudés puis galvanisés à chaud et assemblés par brides.

Le châssis Satellite RC060S/RE


La structure réalisée en tube d’acier (profilés marchant), soudés puis galvanisé à chaud :


Le coffre va être réalisé sur la base de profilés aluminium dont la destination d’origine est l’aménagement de camion. Ces profilés sont disponibles à la coupe chez Fast Aluminium à QUINTENAS en Ardèche (www.fast-aluminium.fr). C’est la seule entreprise française à ma connaissance qui accepte de vendre aux particuliers un ensemble découpé aux dimensions souhaitées.

Pour la réalisation présentée, il faut compter environs :

1/ 850€ de profilés découpés (franco de port)

2/ 150€ pour la tôle aluminium laquée du couvercle

3/ 80 à 90€ de contre plaqué de coffrage pour le fond du coffre

4/ 30€ de rivets et colle

5/ 100€ pour les charnières (INSTALUX).

L’assemblage est assez aisé si les dimensions ont été prises soigneusement : Tout s’emboîte, il suffit ensuite de choisir entre quelques soudures et des rivets alu à larges têtes (le choix de cet exemple), ou des collages et des rivets alu à larges têtes.

Préparation de l’avant du coffre :


Avant perçage et rivetage par le coté intérieur :


Si le choix est de coller, on encolle le boute des profilés horizontaux après les avoir percés puis on les emboîte et on procède au rivetage.

Assemblage de l’ensemble du coffre :


Avant perçage et rivetage (coté intérieur) :


Soudure d’équerres dans le fond du coffre :


Soudure des profilés :


Le coffre présenté sur la remorque avec la structure du couvercle:

Détail des fixations avant :


Le coffre terminé (la tôle aluminium blanche du couvercle est collée dans le châssis du couvercle) sur la remorque. Noter la poignée de la trappe arrière qui permet de charger quand le bateau est sur le coffre :


Détails des charnières de l’ouvrant:


Chargée avec deux bateaux et deux mats. Les patins bas avant ont été supprimés car inutiles :



1,624 vues

© Copyright Association française des Catamarans de Classe A