Réaliser un loop en dyneema

Mis à jour : 6 nov. 2018


Durant le dernier mondial à Sopot en Pologne, j’ai eu plusieurs fois l’occasion de discuter avec Luc Dubois, coureur Suisse de talent. Comme je le voyais préparer son gréement avec de jolis petits loops très fins je lui demandais comment il les réalisait. Gentiment Luc a alors accepté de me faire une démonstration et je suis ainsi devenu adepte du petit loop propre et fin. Voici donc un tuto pour que vous puissiez les réaliser aussi:

Pour faire un loop, il faut le matériel suivant :

  1. Une règle graduée ou un mètre ruban

  2. Un bon cutter/couteau ou/et une paire de ciseaux

  3. Une aiguille et du fil à surlier

  4. Un feutre marqueur

  5. Du dyneema (ici une longueur d’environ un mètre de diamètre 3mm)

  6. Du fil de fer inox pour réaliser des aiguilles à épisser (ici une bobine de 0.8mm par 50m achetée en grande surface bricolage pour la somme de 7.00€)


Le but est de fabriquer un loop qui sera en double sur toute sa longueur. L’avantage de ce type de loop c’est qu’il supporte en théorie 4 fois la charge du dyneema en simple avec lequel il est construit. Voici ce que cela donne avec les valeurs fournies par LIROS:

  • Avec du SK78 en 1.5mm de diamètre on obtient 4 x 230 = 920 DaN

  • Avec du SK75 en 2.0mm de diamètre on obtient 4 x 410 = 1640 DaN

  • Avec du SK75 en 2.5mm de diamètre on obtient 4 x 580 = 2320 DaN

  • Avec du SK75 en 3.0mm de diamètre on obtient 4 x 950 = 3800 DaN

On voit qu’avec du diamètre 2.0mm on peut couvrir pratiquement tous les besoins de notre classe A préféré.

Vous pourrez retrouver tout ce matériel chez notre partenaire Proust Sailing, avec un tarif préférentiel (code dans Partenariats &Offres)

C’est parti !

On marque le dyneema en trois points équidistants (ici tous les 15 cm)


On enfile une aiguille à environs 5 cm du point milieu (30 cm sur la règle de notre photo)


Pour la faire ressortir 20cm plus loin au point marqué (10 cm sur la règle de notre photo)

Voilà :


On fait la même opération de l’autre coté :


On saisit chaque extrémité dans les aiguilles :


On tire alors sur l’une des aiguilles :


Puis sur l’autre :

Maintenant que tout est passé, on va bien prendre son temps pour serrer le loop et faire en sorte que tout se mette correctement en place en le lissant ensuite. Cette étape est importante car elle permet de bien égaliser toutes les longueurs et donc plus tard à l’usage de bien répartir les efforts entre chacun des quatre brins du loop :


Voilà, c’est fait :


Maintenant on va passer à la finition avec pour commencer le marquage des brins à couper (sur la photo le gauche est déjà marqué et on marque le droit :


On tire sur le brin de manière à le sortir d’environs 3 à 4 cm du loop puis on le coupe environ 5mm en amont du point marqué car une fois diminuée la longueur du brin augmente la tresse étant défaite :


On peut maintenant diminuer le brin :


Et le rentrer dans le loop en lissant la tresse :


On opère de la même façon de l’autre coté :


Enfin on lisse la tresse et …… miracle c’est presque terminé :


En principe il y a peu de chance pour que le loop ainsi réalisé glisse, encore moins si il est utilisé avec un nœuds mais comme on est jamais certain de ce qui peut arriver, il est conseillé de passer un fil afin de prévenir tous glissement :


Le fil est passé trois fois au niveau de l’épissure du loop et les extrémités du brin rouge sont coupées de façon à rentrer dans le loop en tirant dessus. C’est terminé !


© Copyright Association française des Catamarans de Classe A