Les 4 mousquetaires et la coupe de la Lanterne

Lorsque vous voyez Richelieu, évitez prudemment, et prenez vers le ponant ,  à quelques centaines de yards se situe la cardinale»   . C’ est sur ces mots intriguants et sybillins,  prononcés par le capitaine Jean d’Arnaude-Tagnan  que débute l’ aventure de la coupe de la Lanterne, aventure vécue par 4 courageux mousquetaires venus en découdre en ces dernier frimas hivernaux. D’ Arnaude–Tagnan tout d’abord, notre capitaine à tous, était là, lui qui nous avait conviés en ces lieux qui ont vu tant d’épiques et maritimes  aventures, ainsi qu’ Hervé Athos Le Due d’Ars, duelliste respecté, couvert de décorations gagnées sur autant de champs de batailles et qui  ne saurait rater un épisode.  Le plus courageux était peut être Bertand Arhan-Amis - de- l’- Ile-de-France, qui avait fait le trajet depuis la capitale, partant aux aurores le matin même, et réussissait à être le premier prêt sur la cale. Et enfin, le 4e, votre serviteur Porthos Letalenet le Rétais de Paris, 4e toute la journée ce qui lui vaut d’écrire ces lignes.


Un temps fraichounet fait d’une brise de SO à O, de 12/15 kts  mollissant vers  8 Kts  et d’ une température de saison attendait les aventuriers.  A gauche après Richelieu, quelques bords jusqu’en dehors du chenal dans le stress de laisser la pointe des dérives sur le dos d’une huitre voulant se hisser plus haut que ses consoeurs pour prendre des nouvelles de la marée noire, et nous y voilà : il y a bien une cardinale mais ce n’ est pas l’ épouse de Richelieu, c’est Ouest-Minimes. Il y un bateau comité, des pavillons, une horde de catamarans peuplés d’adolescents aussi insolents que talentueux : c’ est une ligne de départ, bien sûr ! Mais à quoi d’autre pouvait nous convier Jean d’Arnaude-Tagnan ?


Premier départ, Hervé le Rétais part à droite, les autres à gauche. Jean prend d’emblée le commandement , dans un scénario qui se répètera 4 fois. Votre serviteur passe en second la bouée de près , ce sera son unique fait d’armes, vite compensé par l’ efficacité d’Hervé et de Bertrand, déchaîné au portant.  Les bords se suivent et les écarts se creusent, avec une inéluctabilité qui serait de nature à désespérer les plus tenaces des traînards.


Fort heureusement, les rappels successifs des SL16 montés par les Cadets de Charente, en l’espèce les adolescents ci-dessus mentionnés, nous ont donné largement l’occasion de nous baigner de cette ambiance charentaise propice à la divagation poétique, faite d’une eau aux couleurs gris-taupe, fort en cour dans les différents bars branchés, restaus tendance et autres lieux de débauche. Richelieu tout de pourpre drapé(e ?)  observait, hiératique,  nos joutes paiennes insensées,  les tours de La Rochelle fournissant le décor. Un rayon de soleil fort bienvenu a égayé l’ ambiance, gratifiant nos visages de ce hâle chaleureux et rassurant que nous montrerons à nos proches  à notre retour dans les grandes cités.   


Ah, ouf, ça y est,  les SL16 sont enfin partis! Encore une manche, avec un scénario désormais immuable : Jean prend le large, Hervé suit, puis Bertrand, et votre serviteur ferme la marche.  4 manches de force 4 ,  1-2-3-4 , 4 fois le même ordre,  la coupe de la Lanterne était sous le signe du chiffre 4 ! Une dernière manche dans un vent un peu moins tonique , nous voilà rentrant paisiblement au port. Inutile de calculer les points : 1 Jean 2 Hervé 3 Bertrand 4 Hervé votre rédacteur.


Dégréement, bricolage, pot, restau ( toujours à 4), on refait la régate, et l’ actualité sportive (Angleterre Ecosse à l’ écran, mémorable !) , et nous gagnons nos gîtes respectifs, dans l’ espoir que les conditions du lendemain fassent mentir les oracles de la météo. Que nenni, des escadrilles de cartons traversant en vol horizontal la rocade de La Rochelle sous le premier grain de la matinée invitaient plus au café qu’ au renfilage de la combi humide. Nous sommes donc rentrés sagement dans nos logis, ravis d’ avoir sorti nos montures et renoué avec la chaleur des après-régates de début de saison en CLA . Suite aux prochaines aventures , et rendez-vous à la prochaine Lanterne, essayons d’ y être 4 fois 4 !


Les résultats sont disponibles dans la fiche régate

102 vues

© Copyright Association française des Catamarans de Classe A