• Capucine Bertorelli

Compte rendu régate One Cup

Quel formidable weekend de régate nous avons passé chez les Belges ! En ce weekend du 29-30 Juin 2019, nous avons été accueillis dès vendredi soir, avec panache, au SNEH du lac de l’Eau d’Heure, annonçant alors les mots d’or qui allaient régner sur cette One Cup, convivialité et partage. Un seul corps en action grondait dès la préparation de nos « bolides flottants », les conseils fusaient, l’entraide, les franches rigolades aussi. Faut dire que le temps s’y prêtait. Un soleil de plomb nous attendait samedi, un thermique au plus bas, 5 nœuds grand max. Qu’à cela ne tienne le Comité était là pour en découdre et nous aussi. 22 class A au départ, de France, de Navarre et de Belgique, nous n’avions jamais été aussi nombreux à l’Est. Une première manche est lancée, les plus légers, les dérives droites et courbes font quelque peu la différence. André et Philippe toujours indétrônables. L’ancien président de la class Belge, Michel, n’est jamais très loin derrière. La seconde manche est quant à elle annulée, nous terminerons pour la majorité, dans l’eau…

Place aux victuailles et rafraichissements belges pour la soirée, encore un grand merci pour cet accueil exceptionnel (je les soupçonne quand même d’avoir tenté de nous faire prendre quelques kilos…).

Au matin, Éole s’était enfin levé, nous offrant 4 belles manches disputées dans un vent entre 10 et 15 nds. Le lac déployait alors ses petites surprises de lecture, des refusantes et des bonnes risées disséminées par ci par là. Les « techniciens » du class A s’offriront donc la tête du peloton. Maurice termine 4ème (seulement quand les Alsaciens sont là il parait) et pourtant je me charge d’écrire ce petit compte rendu, première féminine avec un 1 devant son 4, le traquenard !

J’en profiterai donc pour placer une petite dédicace à mon frère Benjamin Westerfeld, car nous étions tout de même 8 class A et 2 F18 venus d’Alsace. Un grand merci à toi pour avoir fédéré autant de monde autour de cette passion commune. Et bien évidemment, je n’oublierai pas de remercier mon père, l’Amiral Raymond Westerfeld pour son sponsoring, sa bienveillance et son dévouement.

Et enfin, MERCI LES BELGES, on se voit en septembre. À tantôt !

Sarah Westerfeld

0 vue

© Copyright Association française des Catamarans de Classe A