National belge de Classe A 2019

Le 7 et 8 septembre dernier s’est déroulé le National belge de classe A, sur le beau et très technique plan d’eau du Lac de l’Eau d’Heure.


Deux jours de régates qui ont réuni 23 concurrents belges du SNEH qui jouaient à domicile, du RNSYC d’Ostende, du VVW d’Anvers, mais aussi français avec notamment les représentants de l’USAM de Brest, du CH Haute-Seine, du SNV d’Aix les Bains, et l’équipe de plus en plus importante des strasbourgeois de l’ACAL qui ont aligné cette année 10 bateaux !


Une belle démonstration du dynamisme de la classe dans ce que Claude brasseur a appelé le grand Grand Est !


La première journée s’est déroulée sous une météo idéale : 10 à 15 noeuds d’un vent de nord-nord-est, des bascules 5 à 20 degrés et quelques petits effets de site dont ce plan d’eau a le secret.


De quoi pimenter les 5 manches disputées ce jour là et, et ont comporté leur lot de surprises et de déceptions.


Quelques dessalages à la sortie du Dog-leg, quelques problèmes matériels et un abordage sauvage ont quelque peu modifié les classements.

On y a appris que Benjamin ne navigue jamais aussi bien que sur son propre bateau, que même Philippe et André ne sont pas à l’abri d’un problème technique, que josselin navigue beaucoup moins bien avec un trou dans la coque, et que le bateau de Samuel pouvait finir une manche en troisième position dans les mains de Victor : bref, de quoi alimenter les discussions du traditionnel repas organisé par le SNEH au soir de cette journée de régate !


Au matin de la deuxième journée, c’est une météo moins clémente qui attendait les régatiers : 7 à 10 noeuds de vent, et quelques averses qui tenaient plus du seau d’eau que du vaporisateur.


Malgré les perpétuelles évolutions de la direction du vent il a été possible de disputer 3 manches.

L’occasion pour ceux qui n’avaient pas pu finir la première journée de remporter quelques points et de remonter au classement, comme Philippe Muyzers qui malgré deux belles victoires n'a pas pu rattraper son abandon des manches 3, 4 et 5 en raison d'un aiguillot cassé.


C’est entre André Casanova de l’ACAl et Michel Warlop du VVW que s’est tenue la bataille pour la première place : alternativement premiers et seconds sur presque toutes les manches, ce n’est qu’un petit point qui sépare les deux concurrents après huit courses menées « couteau entre les dents ».

Si Michel Warlop monte sur la première place du podium, André Casanova aura plus que mérité la seconde !


Eric Girardin du CN Haute-Seine remporte la troisième place, juste devant Deca Wym du RNSYC et Claude Brasseur du SNEH, au coude à coude.

Un demi point sépare les deux belges qui prennent par conséquent la seconde et troisième du classement belge de ce National 2019, bravo !


Une belle édition cette année !

184 vues

© Copyright Association française des Catamarans de Classe A