Comment régler le guignol de son mat ?

Mis à jour : 6 nov. 2018


C’est l’hiver, la saison de la préparation du matériel : Tout doit être prêt pour pouvoir naviguer à la première occasion. Vous venez de faire l’acquisition d’un mat ou souhaitez vérifier si celui que vous utilisiez jusqu’ici est correctement réglé ; voici un petit tutoriel pour vous aider dans vos mesures et réglages.

Pour faire le travail correctement il vous faut :

  1. Un mètre ruban.

  2. Une règle en aluminium ou une latte d’au moins un mètre de longueur.

  3. Un tensiomètre (de préférence un LOOS PT-1 comme sur les photos).

  4. Un marqueur ou feutre fin (ceux qui permettent de marquer les CD ou DVD sont parfaits).

  5. Une paire de gants.

  6. Deux clés plates à la bonne dimension (8mm en général).

  7. Un tournevis.

  8. Une paire de tréteaux.

Pour commencer, il faut mesurer l’existant et pour plus de confort le mieux est de poser le mat sur deux tréteaux.

  1. A l’aide du tensiomètre, mesurer la tension de chacun des câbles du guignol

  2. Mesurer ensuite la longueur entre la gorge de la ralingue et le milieu du câble sur chacune des deux barres de flèche

  3. A l’aide de la règle ou de la latte et du mètre ruban mesurer la distance entre la ralingue du mat et la règle posée sur les câbles au ras des barres de flèches

  4. Mesurer le pré-cintre. Tendre une ficelle entre le pied de mât et le hook, puis mesurer la distance entre la ficelle et la ralingue au niveau des barres de flèches (photo à venir)

Vous avez maintenant une base de travail pour régler le guignol de votre mat sachant qu’au final il faut, avec des câbles de 2.5mm de diamètre, arriver à obtenir une mesure comprise entre 40mm et 55mm entre la règle et la ralingue avec une tension de câble comprise entre 26 et 29 sur le tensiomètre.

Pour arriver à ce résultat, il faut procéder dans l’ordre de la manière suivante :

1/ A l’aide du tournevis ôtez les capuchons de bout de barres de flèches.


2/ Vérifiez que les barres de flèches sont bien positionnées de manière identique de chaque coté du mat. Une façon simple de le faire est de mesurer avec le mètre ruban, le long du câble et de chaque coté, la distance entre le capelage de hauban et la barre de flèche. Elle doit être identique des deux cotés (au mm près).


Si ce n’est pas le cas, ajustez pour obtenir la même valeur puis, avec le feutre, marquez chaque câble au ras de la barre de flèche de façon à avoir un repère.


3/ Dégagez ensuite les câbles du bout des barres de flèche. Une façon de procéder consiste à prendre le câble d’un coté à deux mains (une de part et d’autre de la barre de flèche) et de tirer en s’aidant avec l’appui du pied placé à plat sur le mat au ras du ridoir. Compte tenu de la tension des câbles, mieux vaut mettre des gants pour préserver vos minimes.


4/ Maintenant, vous pouvez égaliser les longueurs de barres de flèches avec les ridoirs. Pour ce faire, il faut libérer leur rotation en desserrant les écrous de blocage (clé de 8mm).

5/ Remettre les câbles en place et vérifier que le mat est droit (en regardant la ralingue depuis le vit de mulet vers la tête de mat). Si ce n’est pas le cas, vérifier les tensions et passez à l’étape suivante.

6/ Dégagez de nouveaux les câbles du bout des barres de flèche (comme en 3/, et c’est là qu’on comprend qu’il vaut mieux les marquer) puis après avoir débloqué le contre écrou, ajuster la longueur du câble le moins tendu en vissant les écrous de serrage (ceux qui sont devant 36cm sur la photo suivante) de manière à le tendre plus. Si la tension est déjà importante dans les deux câbles, on choisira plutôt de détendre le câble le plus tendu ; dans les deux cas le but est de faire en sorte que le mat soit droit. On procède par ajustements successifs.


7/ Maintenant les longueurs des barres sont identiques et le mat est droit. Il reste à régler la tension et l’ouverture des barres pour atteindre les valeurs recherchées (40 à 55mm aux barres et 26 à 29mm au tensiomètre).

Attention à une chose : quand vous ne faites qu’ouvrir les barres (augmentation de la longueur de chaque barre à l’aide de chaque ridoir) sans toucher à la longueur des câbles, la tension dans les câbles une fois remis en place augmentera d’autant plus que vous aurez ouvert les barres. A l’inverse, quand vous ne faites que fermer les barres (diminution de la longueur de chaque barre à l’aide de chaque ridoir) sans toucher à la longueur des câbles, la tension dans les câbles une fois remis en place diminuera d’autant plus que vous aurez fermé les barres.

Pour que l’opération ne soit pas trop longue et que vous ne passiez pas des heures à régler votre mat, faite les opérations de 1/ à 6/ avec une tension moyenne (environs 20 à 22 sur la graduation du tensiomètre LOOS) puis, augmentez la tension dans les câbles en vissant les vis de réglage ou en ouvrant les barres de flèches de manière à obtenir les réglages recherchés.

Bonus :

1/ Les fourchettes de valeurs données sont celles que j’ai pu généralement constater ces dernier temps mais il peut y avoir dans certains cas des différences importantes (tension à 30 par exemple ou encore ouverture à 30mm). Le pré-cintre est généralement entre 1 et 3 cm.

2/ N’oubliez pas de bien re-bloquer les ridoirs (clé de 8mm) et les écrous et contre-écrous des câbles du losange (deux clés de 8mm).

3/ Enfin, vérifiez l’étanchéité de la tête de mat et des capelage de hauban ainsi que toutes les goupilles et fixations des barres de flèches.


© Copyright Association française des Catamarans de Classe A